- Saint-Matthieu
  • Votre horoscope :
  • Horoscope belier
  • Horoscope taureau
  • Horoscope gemeaux
  • Horoscope cancer
  • Horoscope vierge
  • Horoscope balance
  • Horoscope scorpion
  • Horoscope lion
  • Horoscope capricorne
  • Horoscope verseau
  • Horoscope poissons
  • Horoscope sagittaire
Société

Le calendrier

Tout indique que près de vingt siècles avant Jésus-Christ, les Chinois arrêtèrent le nombre de jours composant une année à trois cent soixante-cinq.

À cela, tous les quatre ans, ils ajoutèrent une journée à leur année, instituant déjà l'année bissextile. C'est en étudiant la révolution de l'astre solaire autour de la Terre, ainsi que les lunaisons, que les premiers observateurs tirèrent ces conclusions et déterminèrent un espace-temps. Le cycle des saisons, plus hasardeux cependant, leur permit également d'avancer la notion d'un temps mesurable.

Interprétations des cycles temporels

Évidemment, tous les peuples de l'Antiquité y allèrent de leur propre interprétation des cycles temporels et d'une mesure de temps. C'est ainsi que de l'approximation chinoise, qui était pourtant presque juste, les êtres humains sont passés par différents processus de mesure de temps pour finalement revenir au résultat d'origine.

Le temps, une affaire de saison

Dans leurs nombreuses expérimentations du temps, certaines civilisations trafiquèrent la longueur des mois, ajoutant un jour ici, retirant un jour là, afin que leur calendrier coïncide avec les saisons, ou simplement pour le faire correspondre aux récoltes agricoles. Les Babyloniens et les Égyptiens fonctionnèrent ainsi notamment, avec des mois de plus ou moins 29/30 jours, afin d'accommoder leur année aux coutumes agricoles. Le calendrier d'alors servait davantage à l'individu afin qu'il se positionne dans la nature, dont il dépendait totalement.

Le calendrier

Grecs et Romains

Grecs et Romains réfléchirent à leur tour pour déterminer un cycle annuel précis. Ils cafouillèrent pendant des siècles, avec des années variant de 354 jours (chez les Grecs) à 295 jours (chez les Romains). Puis l'astronome Sosigène suggéra à Jules César, en 46 av. J.-C., un nouveau calcul annuel. Ce sera l'avènement du calendrier Julien. Le terme calendrier vient d'ailleurs du terme CALENDES, signifiant : premier jour du mois. L'empereur Auguste rectifia de nouveau la longueur de l'année, en l'an 4 apr. J.-C., afin que l'année bissextile s'insère tous les quatre ans, ce qui porta l'année à 365,25 jours. Les interventions impériales dans le processus du calendrier romain laissèrent à celui-ci les mois de juillet (Julius) et d'août (Augustus), en mémoire des deux empereurs.

Le calendrier grégorien

En 1582, le pape Grégoire XIII instaura le calendrier grégorien. C'est celui que nous utilisons toujours aujourd'hui. L'année comptait alors trois cent soixante-cinq jours, cinq heures, quarante-neuf minutes et douze secondes. Les années bissextiles devaient être divisibles par quatre, mais ne pas se terminer par deux zéros. L'année s'amorçait le premier jour de janvier.

Site du jour Copyright Site du jour © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation Nos Partenaires : Décalage horaire | Calendriers | France | Chine