Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Le sommeil

Les troubles du sommeil
Mieux dormir
Le sommeil de votre enfant

Sommeil, rêves et éveil
Médecines naturelles
Le sommeil de l'enfant
Doctissimo
Assoc. sommeil santé

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Le sommeil

Le stress accumulé tout au long de la journée et l'abaissement de la température de notre corps nous amènent à sombrer dans les bras de Morphée, une divinité ailée. Ce fils d'Hypnos, personnification du Sommeil dans la mythologie grecque, touche les mortels d'une fleur de pavot, et ceux-ci s'endorment, dans ses bras, la tête pleine de rêves...

Malgré ce mythe délicieux, le sommeil est loin d'être de tout repos. En fait, pour que l'être humain s'endorme, il faut que le cerveau mette en action tout un système coordonné entre neurones et hormones : un véritable foisonnement d'informations, derrière ce calme apparent !

Durant notre sommeil, tout se modifie: l'activité de notre cerveau, notre respiration, notre rythme cardiaque, notre tension artérielle, notre température corporelle...

Au début, dès l'endormissement, notre conscience est abolie. L'activité cérébrale se ralentit, nous sommes "entre deux eaux", mais encore très réceptif au bruit et à tout ce qui peut perturber notre assoupissement. Nous sommes dans la phase du sommeil lent léger. Puis, progressivement, nous nous coupons de plus en plus du monde extérieur. L'activité de notre cerveau se ralentit toujours plus. C'est ce que nous appelons le sommeil lent profond, qui est indispensable à la récupération de notre fatigue physique. Cette période de sommeil s'accompagne d'une persistance du tonus musculaire malgré une immobilité à peu près totale. Les muscles restent fermes, le corps à demi plié, les doigts serrés (d'où l'expression "dormir à poings fermés"). S'il nous arrive de nous endormir debout, nous ne nous effondrons pas à ce stade ! Ce sommeil profond se caractérise également par l'absence de mouvements oculaires, c'est-à-dire que nos yeux, sous les paupières fermées, sont immobiles. La fréquence cardiaque et le débit respiratoire diminuent, tout comme le métabolisme général de notre organisme s'apaise.

Ensuite, environ 90 minutes plus tard, survient un type de sommeil particulier, que nous appelons le sommeil paradoxal. À ce moment, l'activité électrique corticale y est intense, très proche de celle de l'éveil, mais notre sommeil est très profond et notre corps presque totalement paralysé. Ce mécanisme qui commande l'atonie totale des muscles est encore mal élucidé. Seuls nos neurones moteurs oculaires semblent échapper à ce blocage : les yeux, sous les paupières closes, bougent très rapidement et dans tous les sens. Le pouls et la respiration sont aussi rapides qu'en phase d'éveil, mais plus irréguliers. Notre peau devient froide. Nous sommes totalement détendu, les muscles relâchés, les doigts ouverts. C'est à ce stade que notre tête peut s'écrouler et notre corps se laisser aller. D'ailleurs, l'homme peut présenter des érections péniennes et la femme des érections clitoridiennes et un afflux de sang au niveau vaginal. C'est le moment des rêves et nous y récupérons toute la tension nerveuse de notre journée précédente.

20 minutes après le début de cette phase, le sommeil paradoxal, un bref mouvement du corps signe la fin du premier cycle de sommeil. Il a duré 110 minutes. Ensuite, soit nous replongeons dans un nouveau cycle de sommeil ou bien nous nous réveillons, après une petite période intermédiaire de sommeil lent léger. Toute étude montre que le sommeil lent profond prédomine en début de nuit et le sommeil paradoxal est plus long, plus important en fin de nuit, au petit matin.

Notre sommeil est indispensable à la récupération de la fatigue physique et de la tension nerveuse accumulées dans la journée. Il occupe un tiers de notre vie. À 60 ans, vous aurez dormi 20 ans et rêvé 5 ans ! Alors choisissez un lit confortable !

Site du jour > Dossiers exclusifs > Le sommeil
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Séxualité | Calcul IMC | Medecine Naturelle | Stress Diabète