Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Le rhume

50 méthodes naturelles
Aroma-Phyto - Rhumes
Soigner ses petits maux
Dictionnaire des maladies
Les maladies courantes

Rhume (Méd. Naturelles)
Rhume et sinusite
Rhume (Passeport Santé)
Le rhume (Santé A à Z)
Le rhume (Feminin.ch)

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Le rhume

Ces symptômes, relativement connus de tout le monde, proviennent de différents virus. Le rhume, toutefois, ne se manifeste que par une inflammation des voies respiratoires supérieures (nez, voies nasales, gorge) et, pour cela, nous pouvons remercier le rhino virus ! Son évolution se fait en général vers la guérison en 6 à 8 jours. La prise d'antibiotiques n'est pas automatique. En effet, comme la plupart des infections ORL (rhume, angine, bronchite, pharyngite, bronchiolite) sont d'origine virale, elle reste le plus souvent inutile pour le guérir. Le rhume banal se présente sous différentes formes comme la rhinite, l'état grippal et surtout la grippe. La rhinite, qui peut être allergique, se distingue essentiellement par son absence de fièvre et son caractère chronique. Par contre, la grippe est une affection bien plus sévère qui peut se révéler dangereuse pour les jeunes enfants, pour les vieillards ou encore pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires chroniques tels que l'asthme ou l'emphysème et elle nécessite l'intervention d'un professionnel.

Évidemment la saison hivernale est la plus propice aux rhumes. Si les virus se transmettent très facilement entre les personnes, chaque système immunitaire réagira différemment. Les personnes à l'immunité plus fragile seront plus sensibles aux refroidissements. Or ces états, en provoquant une constriction des vaisseaux sanguins du nez, diminuent les défenses immunitaires de la muqueuse nasale, laissant la possibilité aux virus d'entrer. Le climat hivernal agresse plus aisément les muqueuses des voies aériennes supérieures, lesquelles deviennent moins efficaces dans leur rôle de barrière anti-virus. Il convient donc de prendre quelques précautions assez simples, au fond, afin d'éviter le pire et de se soustraire aux désagréments du rhume.

Une première solution pour éviter les risques de rhume est certes de ne pas rester calfeutré chez soi ! Même si à l'extérieur la possibilité de refroidissement augmente, les virus sont davantage dilués. Mais surtout, l'intérieur d'une habitation représente un véritable vivier à virus. Ceux-ci sont confinés et plus facilement transmissibles à cause de la proximité entre les habitants, par l'air et aussi par les surfaces. Il faut donc aérer régulièrement, au minimum une fois par jour. Il est primordial de ne pas surchauffer les pièces et de maintenir un taux d'humidité convenable, car l'air sec indispose les muqueuses nasales et les rend plus sensibles aux agents infectieux. La seconde précaution à observer est de se laver régulièrement les mains ! En effet, les virus du rhume voyagent sur les mains pour essayer de se faire un nid dans le nez et dans la bouche. Il est donc raisonnable de les nettoyer le plus souvent possible, de les essuyer avec une serviette propre et personnelle, d'utiliser des mouchoirs jetables à usage unique, de ne pas partager les couverts ni, bien entendu, les biberons, les tétines ou les contenants pour boire.

Nous savons déjà tous qu'il faut éviter les expositions prolongées au froid et au vent, les courants d'air et qu'il est essentiel de se couvrir chaudement à l'aide de plusieurs couches, dont une imperméable à la surface. Toutefois, il nous faudra ici détruire un mythe : l'alcool ne renforce pas le système immunitaire mais inversement le fragilise en congestionnant les voies aériennes et en diminuant l'évacuation des microbes. Dans le même ordre d'idée, il est inutile de manger davantage sous prétexte que le stockage de graisse nous préserve du froid. Un excès de poids ne peut qu'épuiser l'organisme.

Par contre, manger correctement peut aider à éloigner le rhume ! En vous nourrissant bien, vous couperez l'herbe sous le pied à cette affection qui pullule l'hiver. Tous les aliments comme les fruits frais, les céréales et les soupes au poisson, aident à combattre le rhume. Notons avec pertinence que l'ail tient les virus (comme les êtres humains) à distance. La vitamine C renforce aussi le système immunitaire. Le zinc contenu dans le bœuf, le poulet, les flocons d'avoine et autres grains entiers, coiffe également le titre de champion de la chasse au rhume. Les fluides (eau, thé et jus de fruits sans sucre) favorisent l'hydratation et aident l'organisme à combattre le rhume.

Ainsi, pour ériger les bons remparts contre l'ennemi qu'est le rhume, il ne suffit que de quelques précautions et d'un bon sens millénaire. La consommation de certains aliments nutritifs combinée à une hygiène de vie en harmonie avec les principes du maintien de la circulation des fluides dans l'organisme fera toute la différence et vous munira du meilleur des boucliers contre le rhume. Alors mangez intelligemment et sortez au grand air, le rhume ne pourra plus rien contre vous...

Site du jour > Dossiers exclusifs > Le rhume
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Santé | Régime | Medecine Naturelle | Diabète