Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Japon moderne, Japon des traditions

Japon, peuple et civilisation
Japon
Le Japon des japonais
Harmonie et Zen
Jardins japonais
Maisons traditionnelles

Le Japon
Le Japon (Wikipedia)
Le Japon (Agora)
Meiji
Les samouraïs
Arts et traditions du Japon

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Japon moderne, Japon des traditions

Le Japon a mis des siècles à s'ouvrir au reste du monde. Il a fallu la menace américaine et la signature de la convention de Kanagawa en 1854 pour que le pays accepte le commerce et les échanges avec l'Occident. L'empereur, alors déchu, fut remis en position de pouvoir et le shogunat désisté. Après ce changement profond de direction à la tête du pays et face aux nouvelles interventions étrangères, le Japon se transforma irrémédiablement.

Jusque là régit par un système féodal, l'administration du pays mit en place de nouvelles institutions au pouvoir et adopta même certaines modes occidentales en matière de jurisprudence. Puis l'ambition japonaise la lança dans la foulée de la Seconde Guerre Mondiale avec les résultats que l'on connaît. L'évolution du Japon ensuite découla de l'aide et du protectorat américain. Le Japon se releva péniblement de sa défaite pour devenir, à force de labeur, l'une des puissances économiques les plus redoutables du 20e siècle.

Cet archipel du Pacifique compte quatre îles importantes (Hokkaïdo - Honshü - Kyüshü - Shikoku) et approximativement 3000 autres, plus petites. Dans ce paysage de montagnes et de volcans, la tradition côtoie le modernisme dans une complicité toute naturelle. Sur les plateaux montagneux, il n'est pas rare de croiser de ces extraordinaires monastères shintoïstes (Nikko) véritables merveilles de l'architecture japonaise, retraites inespérées de calme absolu. De nombreux temples bouddhistes (Kinkakuji) parsèment également les campagnes et les villages, le Japon n'est pas ségrégationniste en matière de religions (shintoïsme, bouddhisme, chrétienté, etc.). Puis, si l'on approche des grandes villes comme Osaka, Tokyo ou Kyoto, le choc du modernisme nous happe, comme une porte secrète, abritant une dimension parallèle dans le Japon des traditions.

Dans une débauche de faisceaux lumineux, clignotant de toutes parts, au milieu des grattes-ciel gigantesques, paumés dans de véritables mails futuristes où boutiques d'électronique et restaurants sollicitent outrageusement le passant, le Japonais circule rapidement, au rythme effréné d'une technologie en progression perpétuelle. Les hôtels aux chambres minuscules poussent comme des champignons, les boîtes de nuit hyper techno crachent des décibels jusque dans les rues, on gorge les wagons des métros à coup de matraque… Le Japon s'éclate dans le bruit et le stress. Mais à travers ce mouvement à peine humain, la fourmilière urbaine du Japon se livre étrangement à son culte de la tradition.

Les salons de thé attendent patiemment, dans un silence presque total, les buveurs pour la cérémonie du thé (Chanoyu). Ambiance zen et rituel minutieux règlent la temporalité de la maison de thé. Plus loin, dans un autre sanctuaire réservé à l'une des plus anciennes traditions du Japon, de jeunes groupies énamourées et des hommes d'affaires font des paris extraordinaires sur des combats de lutteurs sumos.

Les arts anciens se frottent également aux nouvelles tendances. L'art de la calligraphie (Shodo) et celui des estampes (Ukiyoe et aujourd'hui Shinhanga), maintenant supplantés par l'engouement pour des expressions artistiques plus en vogue comme les mangas, gardent encore quelques adeptes pour transmettre au monde toute la majesté de ces arts oubliés.

Pour celui qui rêve du Japon des traditions, le film "Geisha" de Rob Marshall (2004) illustre magnifiquement le rituel japonais dans ce qu'il a de plus cérémonieux. Pour faire contre-poids, il est essentiel de voir l'exceptionnel et touchant "Lost in Translation" de Sofia Coppola (2003). Avec des images sidérantes, on y découvre le Japon d'aujourd'hui dans toute la folie de son effervescence. Entre la nostalgie de son incomparable sagesse et les débordements de son rythme moderne, le Japon reste l'un des mystères suscitant encore le plus la curiosité et l'émerveillement du voyageur.

Site du jour > Dossiers exclusifs > Japon moderne, Japon des traditions
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Continent asiatique | Apprendre le chinois | Traduction japonais