Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > La cigarette

Histoire sociale du tabac
L'herbe à Nicot
La cigarette vous tente ?
Arrêter de fumer
Finir avec la cigarette

La cigarette
La cigarette (Wikipedia)
La loi Evin, 10 ans après

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


La cigarette

Le tabac puise ses origines en Amérique du Sud, il y a plus de 3000 ans. Il est fumé avec un long tube, appelé "tobago", ou encore chiqué, notamment lors des cérémonies religieuses pour communiquer avec les esprits, atteindre une sorte d'ivresse, apaiser les douleurs et la fatigue. Le petun, nom indigène désignant le tabac, est alors très populaire chez les Incas et les Aztèques. Christophe Colomb le découvre dès son arrivée à Cuba, en 1492, et en ramène en Europe sous forme de feuilles et de graines. Les Européens lui prêtent de nombreuses vertus thérapeutiques comme la guérison de l'asthme, de la toux... En 1556, le Père André Thévet, de retour d'une expédition au Brésil, acclimate les premiers plants dans son jardin en Angoulême. Mais c'est à Jean Nicot, ambassadeur de France à Lisbonne, que l'on doit le succès du tabac auprès des élites. Alors vendu sous forme de poudre par les apothicaires, il en envoie à la reine Catherine de Médicis pour calmer les migraines de son fils. Très vite on ne parle plus que de l'herbe à Nicot !

Longtemps utilisé à des fins médicinales, le tabac sera au fil des siècles de plus en plus consommé par plaisir. La pipe devient la compagne des grandes discussions et on apprécie également le cigare. Profitant de ce commerce très lucratif, le Cardinal de Richelieu instaure le premier impôt sur le tabac et Colbert en fait un monopole d'État. Peu à peu, ses vertus thérapeutiques sont mises en doute et de nombreuses personnes influentes comme le roi Jacques premier d'Angleterre s'opposent à son utilisation. Même le pape Urbain VIII, en 1642, en interdit sa consommation sous peine d'excommunier ses utilisateurs. Cependant, malgré ses détracteurs, le tabac trouve avec l'industrialisation et la création de la cigarette en 1843, un nouveau souffle.

Cette nouvelle forme de consommation marque l'essor mondial du tabac. Discrète jusqu'en 1945, la cigarette a réellement explosé après la seconde Guerre Mondiale avec le développement des grandes compagnies de tabac. Fumer était à la mode, un geste social, une contenance. Pour intégrer un groupe ou club huppé, il fallait être fumeur. Tous les supports médiatiques, publicité, cinéma, ou autre arboraient cette "norme fumeur". Souvenez-vous de Gabin, Bogart... Aujourd'hui la tendance est inversée. Le fumeur est mis au ban, obligé de fumer à l'extérieur, de s'isoler car la fumée est de plus en plus ressentie comme une gêne par tous.

Autrefois constituées uniquement de papier et de tabac, les cigarettes ont depuis les années 60, de plus en plus d'ajouts néfastes, ce qui donne au total plus de 4 000 substances chimiques inhalées via la fumée de cigarettes, dont plus de 60 classées cancérigènes par le Comité International de Recherche sur le Cancer. En voici quelques-unes à vous faire pâlir d'angoisse : acétone (dissolvant), naphthylamine, méthanol (carburant pour fusée), pyrène, diméthylnitrosamine, naphtalène ou naphtaline (antimite), nicotine (utilisé comme herbicide et insecticide), cadmium (utilisé dans les batteries), monoxyde de carbone (gaz d'échappement), benzopyrène, ddt, chlorure de vinyle (utilisé dans les matières plastiques), acide cyanhydrique (était employé dans les chambres à gaz), toluidine, ammoniac (détergent), urétane, toluène (solvant industriel), arsenic (poison violent), dibenzacridine, phénol, butane, polonium 120 (élément radioactif) !!

Lorsque vous fumez, tous ces produits chimiques se mélangent et forment un goudron collant. Celui-ci est surtout dangereux pour les cils vibratiles (petits poils) qui recouvrent l'intérieur de vos poumons. La cigarette aide à composer avec le stress et à vous détendre, mais la réalité est que la nicotine libère dans le cerveau des substances chimiques naturelles dont les effets relaxants ne durent qu'environ 30 minutes. Dès que ces effets se dissipent, vous vous trouvez en état de manque. La nicotine est en fait un stimulant qui hausse la pression artérielle et accroît le rythme cardiaque.

En France, la législation anti-tabac est définie par la loi Veil de 1976, puis par la loi Evin de 1991. L'objectif de ces lois est de protéger les non-fumeurs du tabagisme passif et surtout d'encourager les jeunes à ne jamais commencer à fumer. La loi Evin interdit toute publicité et l'interdiction de fumer dans tous les lieux publics fermés comme les centres commerciaux, les gares ou les aéroports. À compter du 1er février 2007, un nouveau décret, signé par 10 ministres, marquera un tournant en France, où l'interdiction de fumer sera mieux appliquée. Ceci dit, les cafés, tabacs, restaurants auront jusqu'au 1er janvier 2008 pour s'adapter. D'autres pays font la chasse aux fumeurs comme le Québec qui, depuis le 31 mai 2006, interdit à quiconque de fumer dans les bars et les restaurants.

La cigarette produit une accoutumance, tant au point de vue physique que psychologique; alors, oui, il est difficile de cesser de fumer. Gardez en mémoire toutes les bonnes raisons pour lesquelles vous devriez renoncer au tabac, par exemple, les 4 000 substances chimiques dangereuses que vous aspirez à chaque bouffée. Ou encore, souvenez-vous qu'un fumeur sur deux mourra d'une maladie associée au tabagisme.

Alors, sortez de ce nuage qui vous entoure et créez votre nouvelle réalité sans fumée, la vie n'en sera que des plus agréables...

Site du jour > Dossiers exclusifs > La cigarette
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Drogues | Cigares Cubains | Cigarette electronique | Cigares