Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > La bourse

Bien débuter en bourse
Savoir investir en bourse
Les comportements en Bourse
Le petit livre qui bat le marché
Dictionnaire de la bourse

Apprendre la bourse
Edubourse
Boursorama
La bourse en clair
Challenges

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


La bourse

Certains affirment que les bases d'un système boursier ont commencé entre personnes qui échangeaient des marchandises sur le Grand Pont de Paris en 1141. Ce pont a même été baptisé par la suite : le Pont au change. D'autres prétendent que c'est à un Belge, du nom de Van der Buerse, qui aurait installé un hôtel de change à Bruges, que l'on doit les principes fondateurs du concept boursier. L'histoire de la Bourse ne date donc pas d'hier et l'on peut même supposer qu'elle aura véritablement amorcé sa lancée dans l'Antiquité, au coeur de méga cités marchandes telles que Babylone, Alexandrie, Athènes, Rome, etc.

Mais qu'est-ce au juste que la Bourse ? La Bourse, dans son sens global, est l'ensemble des institutions qui permettent des échanges (ventes et achats) d'actifs dans le monde entier. Des sociétés s'y inscrivent, divisées en parts ou actions, cumulant au total 100% de l'actif de cette société. Évidemment, la majorité de ces parts ou actions sont détenues par les dirigeants de ces entreprises, bien qu'il reste toujours un pourcentage de parts destiné à des acquéreurs extérieurs. Selon les fluctuations du marché, la situation politique d'un pays, les déboires ou les réussites économiques d'un secteur d'activités, ces actifs sont cotés à la hausse ou à la baisse. Les détenteurs de parts peuvent donc réaliser de considérables profits tout comme ils peuvent subir des pertes importantes et se ruiner totalement.

En France, c'est dans la ville de Lyon qu'apparaît la première Bourse, en 1540. Vont suivre les bourses de Toulouse, de Marseille, de Lille, de Bordeaux, etc. Il existait déjà à ce moment une bourse à Anvers, en Belgique, fort connue aujourd'hui pour son implication dans le commerce du diamant. Comme chaque pays d'Europe est entré progressivement sur le marché de la Bourse, il fallait s'attendre, tôt ou tard, à une chute des cotes. C'est ainsi qu'éclate le premier Krach boursier, en Hollande, en 1636. C'est la valeur démesurée que l'on accorde aux bulbes de tulipes sur le marché qui est à l'origine de ce désastre financier.

Près d'un siècle plus tard, le Roi de France crée la Bourse de Paris, en 1724. Cette initiative est prise à la suite de la faillite de la Banque Royale, instituée par l'écossais John Law en 1716, afin de rétablir un équilibre économique sur le territoire français. Elle sera réglementée strictement et interdite aux femmes, injustement, jusqu'en 1967. Depuis 2000, elle est devenue Euronext grâce à sa fusion avec les bourses d'Amsterdam, Lisbonne et Bruxelles, entre autres.

En 1792, un peu plus d'une vingtaine de courtiers décident de se réunir sous une même bannière et créent la fameuse Bourse de New York, nommée New York Stock Exchange, et que le monde entier désignera sous le nom mythique de Wall Street ensuite. On peut dire qu'à l'heure actuelle, et depuis sa création d'ailleurs, la Bourse de New York initie bien souvent les hauts et les bas du marché mondial boursier. Mais de nouveaux joueurs sur la scène internationale sont à surveiller de près, notamment les pays asiatiques, qui prennent de plus grandes parts de marché et qui assoient leur économie sur de véritables empires financiers.

Cela dit, jusqu'à ce jour, le grand coup de maître de la Bourse revient à Nathan Rothschild, en 1815, après la défaite de Napoléon à Waterloo. Alors que Rothschild se précipite à la Bourse de Londres pour écouler toutes ses actions, les détenteurs de titres emboîtent le pas, croyant Napoléon victorieux. Rothschild, sachant par un informateur prilégié que l'empereur a perdu, attend le plus longtemps possible, laissant les prix chuter au maximum, et rachète une quantité phénoménale de titres, se construisant ainsi une fortune personnelle colossale. Les Anglais, dégoûtés par la ruse, ne pourront toutefois que s'incliner devant cette stratégie remarquable.

À l'heure actuelle, on pourrait considérer la Bourse comme une sorte de jeu de société à l'échelle planétaire, un jeu stratégique, incroyablement périlleux. Nous n'avons qu'à songer au grand Krach de 1929 pour comprendre le niveau de risque que comporte les spéculations boursières. Wall Street s'effondre alors en quelques jours, c'est une catastrophe qui se répercute dans le monde entier, une chute qui ruine les États-Unis et plonge le monde dans une récession économique sans précédent. Or nous savons, malgré l'expertise de tous les acteurs de l'univers boursier, que la possibilité d'un nouveau krach n'est pas à écarter. Espérons seulement que les grands joueurs savent ce qu'ils font et qu'ils ont prévu au cas où...

Site du jour > Dossiers exclusifs > La bourse
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Impôts | Banque & Assurance | Argent | Soucis financiers